EXPOSITION POLISSOIRS

EXPOSITION POLISSOIRS

mercredi 20 mai 2009

Présentation


Présentation
Ce blog est un peu différent des autres blogs. Il doit son existence à un travail d'ethnologie poursuivit depuis plusieurs années maintenant et dont la vocation à pour but d'inventorier le patrimoine légendaire et traditionnel du sud de la Seine-et-Marne. J'attends donc de ceux qui le liront des témoignages et des informations relatifs à cette étude. Merci d'avance et bonne lecture à vous. Une partie de ces textes a été publiée aux éditions Payot en 2007 dans le Guide de la France Mythologique et en 2011 dans le Guide de la France Merveilleuse et l'ensemble  dans les bulletins, n° 236, 237, 238, 239, 245, 246, 249, 254 et 255 de la Société de Mythologie Française de Septembre 2009 à Avril 2014)
Richard Lebon
_______





                  Le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français tire son originalité de ses paysages contrastés : chaos et platières gréseux, zones humides, clairières, forêts, sols sablonneux sur lesquels se développent une faune et une flore d’exception. Habité depuis des temps très reculés, les hommes de la préhistoire y ont imprimé à maints endroits les traces de leur lointain souvenir. Témoins de la plus ancienne architecture de pierre connue, de nombreux menhirs, polissoirs et roches à empreintes se dressent encore de nos jours au creux des vallées clôturant la pointe sud du département de Seine-et-Marne. Partez à la recherche de cet héritage plusieurs fois millénaire et bien souvent méconnu du grand public.

               Les circuits proposés associeront plaisir de la randonnée et découverte de ce mystérieux patrimoine : pierre et fontaines de guérison, roches légendaires, menhirs à clous et à aiguilles, abris gravés, roches à empreintes pédiformes et d’équidés, blocs du géant Gargantua… Ils sont réalisables en une demi-journée ou une journée au choix.

                                                    Laissez vos coordonnées sur : 
richard.lebon@nativedelicatessen.com 
                                                                      je vous recontacterai

Richard Lebon

________________________________________


Prologue : histoire de

                          Vous n’avez sans doute jamais entendu parler du lutin de la Roche à Mauprin, ou de la Dame Blanche de Diant. Mais pour peu que vous ayez grandi ou vécu depuis un bon moment dans l’une des communes du Gâtinais, certaines légendes vous seront peut-être familières. Si c’est le cas, dites-vous que vous êtes un privilégié, même si ce statut n’a plus vraiment d’intérêt de nos jours. Pourtant la majorité des gens, quand on leur raconte que des fées avaient l’habitude de se baigner à minuit dans le Lunain, n’en croient pas leurs oreilles. Rien d’étonnant à cela. Le légendaire fait souvent intervenir des personnages fantastiques ou mythiques, des faits extraordinaires ou surnaturels, on pourrait même dire que c’est son fond de commerce. De plus, le traditionnel, comme le fantastique, est bien souvent devenu l’apanage de certaines régions : qu’on croie aux korrigans en Bretagne va de soi, mais aux dragons en Seine-et-Marne n’est plus vraiment d’actualité de nos jours. Par chez nous, le folklore populaire s’est tellement délayé dans le temps qu’on en vient même à douter qu’il ait un jour existé. C’est dans l’ordre normal des choses, mais c’est bien dommage que personne n’ait pensé à dresser plus tôt un inventaire du patrimoine ethnologique de notre région. Passé le troisième quart du XIXe siècle, il était déjà trop tard. En faisant le compte à rebours, on peut se dire que son déclin s’était déjà bien amorcé vers les années 1850. Les rares auteurs à relever le défi s’y sont cassé les dents. S’il était encore parmi nous, Lecotté pourrait vous en toucher deux mots. Bien avant lui, René Morel a fait du bon boulot, mais il s’est exclusivement cantonné dans le nord du département. Tout comme les légendes recueillies par Christian de Bartillat. Pas de chance. J’imagine que êtes en train de vous demander où je me situe dans tout ça ? Ma réponse est : nulle part. J’en suis juste arrivé à la conclusion qu’il était peut-être encore temps de tenter le coup. J’avais quelques éléments nouveaux en poche et surtout il était important pour moi de laisser une trace de tout cela, de rassembler tout ce que j’avais pu trouver et de fossiliser si on peut dire ce qui pouvait encore l’être. Au final, cette décision a été prise  pour la même raison qui a poussé les militants écolos à défendre les baleines : si vous ne faites qu’attendre, au bout d’un moment il est trop tard pour réagir et entreprendre quoique ce soit. Restait à sauvegarder ce qui subsistait, car s’est bien de protection qu’il s’agit.
                      Il n’y a pas trente-six façons de procéder dans ce cas là. De mon point de vue, ce genre de recherches ne peut exister sans le recours de la tradition orale et des archives écrites. Rien de bien nouveau là dedans vous me direz. Lorsqu’on commence à mettre le nez là-dedans, les découvertes sont parfois minimes, parfois conséquentes. Dans un cas comme dans l’autre, qu’il s’agisse de brèves notes ou d’une légende complète, les processus d’informations demeurent, pour l’essentiel, les mêmes. Ce que j’ai expliqué à propos du légendaire du Gâtinais s’applique aussi à la tradition orale aujourd’hui : elle est soit quasi inexistante soit répétitive, et bien souvent elle n’apporte rien de neuf. Je n’ai pas cherché à savoir pourquoi. Je suppose que les raisons renvoient à bon nombre de paramètres ethnographiques obscurs ou manifestes : mouvements de populations, désintérêt croissant pour la culture, influences intellectuelles extérieures, pragmatisme exacerbé et j’en passe. Cette tradition est-elle finalement inutile ? Non bien sûr, et il vaut mieux ne pas l’ignorer, à moins que vous ne désiriez passer à côté d’un inédit de taille. Ceci étant, les légendes et coutumes qui figureront dans les différents chapitres sont pour l’essentiel empruntées à la tradition écrite. L’une dans l’autre elles s’inspirent et se complètent et c’est plutôt une bonne chose.
                              Un dernier mot. J’ai travaillé sur la région que je connais le mieux. Géographiquement, elle correspond en gros à l’arrondissement de Fontainebleau, le canton de Château-Landon excepté, et avec une nette préférence pour les vallées de l’Orvanne, du Loing et du Lunain. Juste une précision. Je n’ai rien contre la circonscription de Château-Landon et encore moins contre le reste du département. C’est simplement une question d’espace. Considérez ça comme une sorte d’agoraphobie, et imaginez-vous un instant arpenter une à une les 514 communes de la Seine-et-Marne, dépouiller toutes les archives s’y rapportant, enquêter auprès des habitants. Essayez de visualiser ça ne serais-ce qu’une seconde et vous aurez une idée à peu près correcte de la tâche que ça représente.
                           Ce qui suit est une sorte de compilation de tout ce que j’ai pu récolter sur le terrain, dans les locaux des archives départementales et parfois même sur certains sites Internet qui me semblaient tenir la route. Il y a des choses anciennes, modernes et d’autres inédites. J’essaierai d’être aussi clair et rigoureux que possible, histoire de ne pas vous faire perdre votre temps, et également parce quand on sait qu'en 2009 le n°1 du bien culturel en France était un jeu de foot virtuel, il y a fort à parier que tout ça n’intéressera pas grand monde. Faites-moi confiance, je sais de quoi je parle.
                                                                                     
Index Thématique par Canton
_______________________
Canton de Fontainebleau

Arbres Vénérés : Forêt de Fontainebleau
Bataille des Dormelles : Forêt de Fontainebleau
Biche Blanche : Forêt de Fontainebleau
Chasseur Noir : Forêt de Fontainebleau
Cheval Fantôme : Forêt de Fontainebleau
Cor Magique : Forêt de Fontainebleau
Dame Blanche : Forêt de Fontainebleau
Dimensions Parallèles : Forêt de Fontainebleau
Dragon : Forêt de Fontainebleau
Fantôme : Fontainebleau
Fées : Forêt de Fontainebleau
Fontaine : Forêt de Fontainebleau, Samois
Fontaine Miraculeuse: Forêt de Fontainebleau, Avon, Samois
Grand Veneur : Forêt de Fontainebleau
Humanoïde Mystérieux : Forêt de Fontainebleau
Juif Errant : Forêt de Fontainebleau
Loup Monstrueux : Forêt de Fontainebleau
Lynx Monstrueux : Forêt de Fontainebleau
Menhir : Forêt de Fontainebleau
Miracle : Forêt de Fontainebleau
Momie : Fontainebleau
OVNIS : Forêt de Fontainebleau
Pierre à Glissade : Forêt de Fontainebleau
Puits miraculeux : Forêt de Fontainebleau
Reine des Bois : Forêt de Fontainebleau
Roche Guérissante : Forêt de Fontainebleau
Roche Légendaire : Forêt de Fontainebleau, Samoreau, Samois
Rochers Mystérieux : Forêt de Fontainebleau, Samois
Serpent Géant : Forêt de Fontainebleau
Spectres Divers : Forêt de Fontainebleau
Saint Loup : Samois
Pratiques Diverses : Samois


Canton de Moret-sur-Loing

Abîme : Moret-sur-Loing
Abri sous roche : Montigny-sur-Loing
Alignement Mégalithique : Episy, Ecuelles
Ardents, Feux-Follets : Vernou-sur-Seine, Villemer
Bataille de Lato Fao : Moret-sur-Loing
Carrosse Englouti : Moret-sur-Loing
Cave Hantée : Episy, Ecuelles
Dame Blanche : Moret-sur-Loing
Dame Verte : Moret-sur-Loing
Diable : Ecuelles, Vernou-sur-Seine, Episy, Villecerf
Dolmen : Episy
Dragon : Ecuelles
Félin Mystérieux :
Villemer, Villecerf, Samois, Chartrettes, Episy, Ecuelles
Fontaine Miraculeuse : Vernou-sur-Seine, Saint Mammès
Gargantua : Ecuelles, Vernou-sur-Seine, Episy, Villecerf
Homme Fossile : Montigny-sur-Loing
Juif Errant : Villecerf
Lutin : Dormelles
Mélusine : Villecerf
Menhir : Ecuelles, Dormelles
OVNIS : Thomery, Episy, Ecuelles
Pierre à Glissade : Dormelles
Pierre Guérissante : Ecuelles, Montigny-sur-Loing
Pierre Légendaire : Ecuelles, Villecerf
Pratiques Diverses : Vernou-sur-Seine, Saint Mammès
Saint Nicaise : Ecuelles
Souterrain : Episy
Trésor Caché : Ecuelles, Dormelles
Saint Fortuné : Vernou-sur-Seine
Saint Loup : Vernou-sur-Seine
Saint Mammès : Saint Mammès
Saint Martin : Villecerf
Statue Récalcitrante : Thomery


Canton de Lorrez-le-Bocage

Abîme : Thoury-Férottes
Alignement Mégalithique : Thoury-Férottes, Diant
Brandons : Thoury-Férottes
Carrosse Englouti : Thoury-Férottes
Dame Blanche : Diant, Paley
Empreinte Pédiforme, Anthropomorphe : Chevry-en-Sereine
Fée : Chevry-en-Sereine, Paley
Fontaine Miraculeuse : Vaux-sur-Lunain
Loup-garou : Flagy, Chevry-en-Sereine
Loup Monstrueux : Flagy
Lutin : Chevry-en-Sereine
Menhir : Flagy, Thoury-Férottes, Voulx, Diant
Pierre à Tradition : Thoury-Férottes, Diant
Pierre Légendaire : Voulx, Diant
Polissoir : Chevry-en-Sereine
Souterrain : Thoury-Férottes
Ruine Gallo-Romaine : Paley
Sarrasin : Flagy
Sorcier : Chevry-en-Sereine
Saint Gengoult : Vaux-sur-Lunain
Statue Récalcitrante : Paley
Trésor Caché : Thoury-Férottes


Canton de Nemours

Alignement Mégalithique : Nonville, Nanteau-sur-Lunain, Treuzy-Levelay, Darvault
Borne Maudite : Treuzy-Levelay
Belenos : Treuzy-Levelay
Dame Blanche : Saint-Pierre-lès-Nemours
Diable : Nanteau-sur-Lunain
Dieu : Saint-Pierre-lès-Nemours
Dragon : Treuzy-Levelay
Empreinte d’Equidé : Darvault
Empreinte Pédiforme, Anthropomorphe : Treuzy-Levelay, Darvault, Saint-Pierre-lès-Nemours
Entrée des Enfers : Nanteau-sur-Lunain
Fantôme : Treuzy-Levelay, Nanteau-sur-Lunain
Gargantua : Nanteau-sur-Lunain
Géant : Nonville
Pratiques Diverses : Bourron-Marlotte
Menhir : Nonville, Treuzy-Levelay, Nanteau-sur-Lunain, Darvault
OVNIS : Nemours, Bagneux-sur-Loing
Pierre à Tradition : Treuzy-Levelay, Nanteau-sur-Lunain
Pierre Guérissante : Treuzy-Levelay, Nanteau-sur-Lunain
Reine Blanche : Saint-Pierre-lès-Nemours
Roche Légendaire : Nonville, Nanteau-sur-Lunain, Nemours
Saint Barthélémy : Treuzy-Levelay
Saint Eloi : Nanteau-sur-Lunain
Saint Georges : Nanteau-sur-Lunain
Saint Louis : Nanteau-sur-Lunain, Saint-Pierre-lès-Nemours
Saint Michel : Nanteau-sur-Lunain
Statue Récalcitrante : Bourron-Marlotte

Canton de La Chapelle-la-Reine
Empreinte Pédiforme, Anthropomorphe : Larchant, Boissy-aux-Cailles, Nanteau-sur-Essonne
Empreinte d’Equidé : Boissy-aux-Cailles
Dame Blanche : Tousson
Diable : Larchant
Dolmen : Rumont, Buthiers
Fées : Villiers-sous-Grez
Fontaine Miraculeuse : Larchant
Menhir : Nanteau-sur-Essonne, Guercheville, Tousson
OVNIS : Larchant
Roche Guérissante : Nanteau-sur-Essonne
Roche Légendaire : Nanteau-sur-Essonne
Roche à Tradition : Nanteau-sur-Essonne, Guercheville
Saint Martin : Boissy-aux-Cailles
____________________________________________